Oui go … or not ?

La semaine dernière, nous avons testé le train OuiGo. A tarif défiant toute concurrence (en même temps, peut-on parler de concurrence sur le réseau ferré de France ?), la SNCF propose des billets de train entre plusieurs grandes villes. Bien que je ne pense pas qu’on puisse se faire un avis avec un seul aller-retour, voici tout de même mes impressions.

On a aimé

  • L’espace dont nous avons bénéficié au retour, le train étant quasiment vide. La configuration des sièges (3 sièges x 3 sièges) était parfaite pour nous (nous étions 5). Néanmoins, je doute que ce soit le cas lorsque l’on est seul, coincé entre 2 inconnus !
  • Les couleurs fuchsia/turquoise du train. Comme par hasard, j’étais habillé pareil. Oui, c’est un détail … !!
  • Venir avec une poussette ne coûte rien … heureusement ! Dans notre cas, nous avions droit à 2 poussettes, mais on ne voulait pas tenter « Mission Impossible ».

On a moins aimé

  • La situation excentrée de la gare TGV. Après, évidemment, cela dépend où on habite, mais pour nous, il a fallu ajouté 2h de trajet pour venir jusqu’à la gare.
  • A Marne La Vallée, l’attente avant l’entrée dans le train n’est pas évidente lorsque l’on est accompagné d’enfants. Dans notre cas, nous avons attendu près de 3/4 d’heure, avec une poussette et un bébé dans le bras… et malheureusement, aucun banc après le contrôle des billets.
  • Je pense qu’il faudrait mentionner sur le billet qu’il n’y a pas de voiture bar dans le train, afin de pouvoir s’y préparer. L’information est bien présente sur le site, mais mérite d’être rappelée au même titre que les conditions sur les bagages.

Un propos de l’enquête de satisfaction

  • L’interface du site web est simple, mais sauf erreur de ma part, impossible de choisir sa place ?
  • Les agents Ouigo font leur boulot. Par contre, ils ne proposent pas leur aide si on ne leur demande pas.
  • Le train est propre.
  • Pas de retard, ni d’annulation de notre train.

Verdict du jury ?

En conclusion, comme tout transporteur low cost, il vaut mieux voyager léger (difficile pour une famille avec enfants en bas âge) et être au courant des conditions de voyages : 2 bagages, emmener son casse-croûte,  … Prendre conscience, dans le cas de Paris-Marne La Vallée, que l’on est excentré de Paris, ce qui signifie : payer un ticket pour rejoindre Paris (parfois plus cher que le prix du Ouigo !), faire la queue pour avoir ce fameux ticket (paraît-il que cela peut être très long), et prévoir le temps supplémentaire pour rejoindre le centre ville (pas si long que ça finalement … pour un parisien).

En savoir + : ouigo.com

Publicités

Un mot à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s